Acheter au Québec



Rencontre 2003 des membres d'Atlantis Amerzone et cie
au lac d'Aydat en Auvergne. Le week-end du 5-7 Septembre 2003



Les comptes rendus :


Compte rendu de notre voyage en Auvergne de Perline…

Premier voyage organisé entre membres d’Atlantisamerzoneetcie…Tu as de quoi être heureux Manu : c’est grâce à toi que cette chose a été possible ; -))

Premier jour donc : Vendredi 5 novembre.

Après l’échange d’au moins 1518 mails, tout est organisé…Je pars en train vers les jolies colonies de vacances auvergnates. Le train Bordeaux-Clermont est le seul de la journée, pas intérêt à le rater…A croire que je pars au bout du bout du monde. Dans le train, on doit être 6…Au fur et à mesure qu’apparaissent les massifs volcaniques, je suis à la fois excitée et anxieuse. Et s’ils étaient tous des psychopathes ????????? J’arrive à Clermont, gare déserte, aucun bar…J’appelle Guy, un peu stressée. Et si je m’étais trompée de date, de lieu !!!!!!!! Mais non, 5 minutes plus tard, il est là. Ouf, je suis plus seule au monde dans une gare perdue…
Et quelque temps plus tard, dans un restaurant, on bavarde de tout et de rien en mangeant du gras avec du gras (on est en Auvergne !) et en se faisant houspiller par la serveuse style « eh-oh-zavez-pas-vu-l’heure-là ! » (il est 14h16…).Mais rien n’altère notre bonne humeur, et nous prenons la voiture de Baracouda pour arriver à Aydat, en se trompant seulement une fois (on a bien failli aller à Lyon…).

On y est !!!!!!! J’aime bien le calme et la sérénité : ici, le premier est assuré, la seconde pas vraiment à l’arrivée :la chef ne sourit pas, ne chante pas, ne plaisante pas…Elle nous donne les clés des chambres et puis voilà. On ne voit pas beaucoup le décor du « Vieux Logis » : il est tôt, donc pas de lumière…D’accord, il est tôt mais fait froid, humide et sombre. Et ce décor un peu tristounet altère l’humeur de Sam qui arrive bientôt avec Dragonlouve qui vit sur la planète Pokémon, qui cliquera sans fin sur son game boy (advance évidemment ; -) pendant tout le séjour. Sam a froid, puis chaud puis soif. Elle semble connaître Guy drôlement bien mais là, bon…c’est pas ça… Grelot et Mamanpoule arrivent bientôt. On est donc tous là, puisque demain, Annie et son cher et tendre (André en l’occurrence) arriveront demain. On se distribue les chambres (spartiates mais pratiques) et on commence à boire. Les tournées s’enchaîneront sans fin pendant ces 3 jours…Bla bla en tous genres, repas du soir au logis. Tout est délicieux, le vin de la région coule à flots et même la chef du logis se déride, sourit, et s’émerveille du fait qu’on se rencontre pour la première fois par le net.

Après le voyage et l’installation, tout le monde est bien content de rejoindre son lit…Mais pour Grelot et moi, qui partageons la même chambrette, la nuit ne sera pas douce : Je parle sans cesse dans mon sommeil (je râle paraît-il ; -) alors qu’elle ronfle avec toute l’ardeur dont elle est capable… Le lendemain matin, ayant placé des allumettes sous nos yeux bien fatigués, nous rejoignons les autres pour un petit déjeuner copieux qui nous remet d’aplomb. Première chose à organiser juste en quittant nos bols et nos croissants : « où mangerons-nous à midi ? ».Nous décidons de nous balader autour du lac et de déjeuner là-bas. Sam est toujours d’humeur bancale avec Guy amis, miracle, après une discussion serrée, nos deux amis retrouvent leur complicité et tout coule bien. Direction le lac. (Sam laisse Guy la conduire, et ceci tient du miracle !).

La balade sera tranquille, ensoleillée…Grelot prend des photos pour Atlantzone (allez savoir pourquoi elle mitraille les murs et les trous dans les arbres !)…On s’emplit les poumons d’air frais, pour pouvoir de nouveau…manger… Repas encore succulent et chargé…Annie et André arrivent juste pour la tarte aux myrtilles ! Annie a revêtu sa tenue de punk, elle a vraiment osé ! Imaginez : un pantalon noir moulant, et c’est pas tout !!!!!! une ceinture agrémente le tout. Quelle rebelle de la société cette femme là !!!!!!!!!!! (Et dire qu’elle est mamie …) L’après-midi se poursuivra entre bla-bla très sympas, tournées et promenade dans le parc avant le dîner. Annie se rebelle une fois de plus et joue inconsciemment avec les jeux interdits au moins de 12 ans. Elle court du cheval à bascule, aux jeux qui font tourner la tête pour finir, enchantée, sur le toboggan… Le repas sera de nouveau ami de toutes les calories qu’il est possible d’emmagasiner. André nous fait goûter les vins, digne du plus performant des œnologues…

Nous rejoignons nos chambres avec quelques changements : je partagerai la chambre de Dragonlouve puisque Sam part dormir sous d’autres cieux (allez donc savoir où…Aaaaaaah, y’a plus de jeunesse !).On bavarde tard dans la nuit, je découvre une Magalie très littéraire et passionnée. Les Pokémons n’ont pas eu sa peau ! On s’endort très tard, je suis contente de l’avoir découverte plus en profondeur. Le lendemain, après le café, les croissants et le reste, nous décidons d’aller faire le tour du lac. Balade de nouveau tranquille et pleine d’air frais, d’arbres et de familles canards ; -) Nous avons bien fait de profiter de la promenade, puisque la pluie s’invite peu après. Nous déjeunons au Vieux Logis. Son atmosphère vieillote convient très bien finalement à ces prémices de l’automne… Repas qui s’étend, café et pousse café, bla bla sans fin…

Et la soirée sent déjà la fin de cette première rencontre : on parle itinéraires de retour, on refait les bagages… Et le lendemain, après une dernière nuit au Vieux Logis, chacun repart vers son quotidien…Sam part avec Guy et Magalie vers la Belgique (avec leur sens commun de l’orientation, Sam et Guy vont peut être passer par l’Afrique ou l’Italie, qui sait….) Annie et André rejoignent leurs vies de rebelles et je poursuis mes vacances chez Grelot, avec Mamanpoule chez qui nous prendrons le dernier café de ces vacances… J’espère vraiment que le cercle s’agrandira et que nous nous retrouverons pour plusieurs moments comme celui là…

Perline





Compte rendu du week-end à Aydat de S@m

1er jour vendredi.
La veille je pique la voiture d’un copain. Journée exceptionnelle, nous sommes le 5 septembre, 7.00 h du matin, je prends Dragonlouve à la gare et oups nous démarrons destination l’Auvergne.

Nous arrivons à Paris sur la grande ceinture extérieure et là on se perd à L’Hay les Roses, la commune où Guy habite. Nous cherchons et nous arrivons à reprendre l’autoroute au bout d’une demie heure.
1ier arrêt
Sur le parking d’un restoroute, ne connaissant pas la voiture, Dragonlouve cherche vainement à trouver le bouton qui fera fonctionner le lave glace : échec, je demande très gentiment de l’aide à un routier qui me regarde avec un air de dire « elle est en train de piquer une bagnole cette bonne femme » car il avait remarqué que j’avais du mal à ouvrir la porte de cette satanée voiture à cause de l’alarme, enfin il me montre comment cela marche. Ouf !
2ème arrêt
Nous nous arrêtons pour manger une pizza. En voyant le visage de Dragonlouve je comprends qu’elle n’apprécie pas du tout ce qu’elle mange, oh ! comme je la comprends, on dirait qu’on mange du béton armé, beurk !!!
3ème arrêt

600 km parcourus, je ressens le besoin de prendre l’air et de marcher un peu ce qui fait réagir Picachiu qui joue depuis des heures avec son Pokémon.
4ème arrêt
Clermont-ferrand, horreur !! nous sommes perdues dans cette grande ville, nous tournons en rond, je demande à Picachiu d’arrêter son jeu, je suis épuisée, je demande mon chemin à plusieurs reprises et au bout d’une heure nous arrivons enfin à l’hôtel. 776 km parcourus.
Arrivée dans l’hôtel vers 17.30 H

Perline et Papycoq sont là affalés sur leur chaise, on dirait 2 chiens perdus sans collier, je saute de joie de voir Perline, on s’embrasse, nous sommes émues. Une demi heure plus tard voici Grelot et Mamanpoule qui arrivent, quelle joie pour moi de les voir, on commence à s’embrasser à caqueter tous en même temps on dirait une basse cour, n’est ce pas mamanpoule !!! Nous découvrons nos chambres, je remarque de suite que Guytounet à provisoirement la plus grande chambre, je rouspète, je tape du pied et je lui fait comprendre qu’il peut déménager pour nous laisser la chambre à dragonlouve ainsi qu’à moi. Guy étant d’une nature plus calme que moi est de suite d’accord, il trouve cela juste (pardon Papycoq je ne le ferais plus snif !!!).

On passe une bonne partie de la soirée à table en mangeant et à boire du vin d’Auvergne sauf moi qui bien sûr doit surveiller le poulailler. Je demande une limonade, la serveuse me regarde d’un air ébahi, je lui explique ce que je veux et un éclair de compréhension illumine son visage, quelque instant plus tard elle m’apporte un breuvage qui ressemble à ce que je consomme en Belgique sans en avoir le goût, je me demande encore à l’heure actuelle ce que j’ai bu… beurk !!!
Il paraît que le vin d’Auvergne est délicieux, d’après les autres, et grandement apprécié par notre Miss Grelot nationale qui s’en donne à cœur joie. Le repas terminé nous nous réunissons tous dans ma chambre, Perline et moi-même recouvertes d’une couverture sur le dos tellement nous avons froid (pour la photo s’adresser à Grelot) nous écoutons les histoires pittoresques de Grelot, qu’est ce qu’elle nous fait rire !!!J Notre première nuit, oh oui la première nuit !!! parlons en !

De la chambre contiguë j’entends des voix (non je ne suis pas Jeanne d’Arc) et le bruit d’une scie coupant du bois, une nuit d’horreur pour moi mais pas pour Dragonlouve qui dort comme un bébé tout en rêvant de Pokémon. Au petit matin j’apprends que Perline parle dans son sommeil et que Grelot ronfle, comme je suis courageuse mais pas téméraire je prends la décision de déménager de chambre. Ma devise est courage fuyons J

2ème jour samedi
Nous partons au lac nous promener, Perline veux faire du pédalo avec moi mais le temps ne s’y prête pas. Nous dînons (pour les français déjeunons) dans un restaurant près du lac, vers la fin du repas nous avons une vision, sœur Anne en tenue de punk, nous poussons tous un oh d’admiration, wouahhh elle est terrible.

Après les embrassades et que sœur Punk et frère André son mari ai bu un peu de vin nous allons visiter le petit village ; arrivé près d’un parc nous voyons des jeux de jardin pour enfants de moins de 12 ans, sœur Anne, Dragonlouve et Papycoq sous l’œil attentif de Mamanpoule se précipitent sur le toboggan et comme des enfants jouent pendant que Grelot photographie ces moments historiques, oui oui, Grelot à la preuve. Pendant ce temps je suis sidérée de voir ces vétérans jouer comme des enfants. Par la suite sœur Anne s’amusant comme une gamine se précipite sur un tout petit cheval à ressort, je peux bien sûr vous en fournir la preuve si vous le désirer.
Le souper (dîner pour les français) Après l’apéritif nous dégustons les spécialités Auvergnates arrosées de vin du pays conseillé par frère André. Grelot, dragonlouve, Papycoq etc… suivent toujours frère André dans son choix, et le groupe le trouve excellent. Pendant ce temps là Grelot en face de moi et Mamanpoule à ma gauche, jettent un œil sur mon assiette pour voir si je mange bien.

3ème jour dimanche

Après le déjeuner (petit déjeuner pour les français) nous retournons au lac pour en faire le tour à pieds, après en avoir fait un bon tiers, Guy, Mamanpoule et moi-même nous sentant fatigués nous décidons de laisser les autres continuer et revenons vers les voitures, il était temps car la pluie se manifeste. L’après midi nous visitons une superbe petite église datant du XIIIème siècle juste avant le déroulement d’un mariage. Ensuite retour à l’hôtel, prendre un pot, moi toujours abonnée à ce fameux breuvage, nous caquetons de tout, de jeux d’aventures, du forum de Manu et bien sûr des membres de son forum et c’est là qu’avec regret nous remarquons que vous nous manquez, ben oui ! Compte tenu qu’il faut repartir le lendemain matin pas trop tard, la soirée caquetage ne dure pas très longtemps et tout le monde part se coucher sur le coup de 22.30 H.

Vers minuit le papotage de Perline et Dragonlouve m’ayant dérangée je vais voir pourquoi elles ne dorment pas, je les entends parler d’un livre d’horreur. Soudain une idée me vient d’agrémenter leur conversation en simulant un loup garou qui passe ses griffes sur les carreaux de la porte vitrées en émettant un grognement terrifiant, Perline pousse un cri déchirant en disant à Dragonlouve « tu as entendu, il y a quelqu’un », je refais le même manège, soudain la ténébreuse Perline en allumant la lampe de chevet la fait tomber et dit à Dragonlouve « Il y a quelqu’un… qui peut m’aider ! », moi derrière la porte je suis pliée en deux de rire, la réaction de sa voisine de chambre est « pas moi », sur ce Perline ouvre la porte le G.S.M (portable) dans la main, prête à téléphoner à Police secours, je vois la peur sur son visage blême, Dragonlouve allongée dans son lit relaxe. Quand Perline me voit pliée en deux de rire elle s’écrie «Oh ! comme j’ai eu peur S@m » et son visage reprend des couleurs. Je m’adresse à Dragonlouve en lui disant " tu représentes la Belgique et lors d’un danger éventuel on ne peut pas compter sur toi." Après cette hilarante péripétie je retourne me coucher.

4ème jour lundi
après le petit déjeuner, c'est le retour, chacun va retourner dans ses pénates. Nous nous faisons les dernières recommandations et tous un peu émus mais heureux de cette rencontre qui nous a permit de mieux nous connaître, les souvenirs plein la tête de ces trois jours passés ensemble, nous nous quittons bien décidés à renouveler cette joyeuse expérience avec un peu plus de participants.

S@m





Ci-joint une carte postale du lac d'Aydat pour donner des regrets à tout ceux qui ne sont pas venus, Mamanpoule.

Voici quelques mots sur notre rencontre:

Notre réunion d'anciens combattants des jeux d'aventure pourrait se résumer en quelques mots paysages magnifiques, franches rigolades, bla bla tout au long des nuits et très bonne cuisine. Mes poussins nous avons mangé comme des goinfres et devinez ce que Soeur Anne n'a pas trouvé! mais oui "de la mousse au chocolat" mais elle s'est rattrapée sur 3 énormes boules de glace au chocolat.

J'ai appris à parler le Belge et le Québécois, alors mes poussinettes Françaises si vous rencontrez un Mr Québécois (bouches toi les oreilles Manu) avec sa famille, ne lui demandez jamais combien il a de "gosses" le terme n'a pas le même sens que chez nous S@m la dernière nuit a fait une grosse frayeur à Sophie en venant à minuit gratter derrière la porte de sa chambre alors qu'elle était en train de raconter un film d'horreur à Dragonlouve, bref comme vous voyez de vrais gamins mes petits poussins Et pour finir nous avons décidé de remettre ça l'année prochaine, nous vous tiendrons au courant à partir de janvier. Pour ceux et celles qui voudraient une idée de ce que ça nous a coûté sans le voyage évidemment, j'ai dépensé en demi pension pour le week-end du vendredi au lundi avec quelques petits à cotés comme les apéritifs et des cafés, très exactement 133 euros.

Mamanpoule





Bonjour Manu

Nous voilà tous rentrés au bercail, après avoir passé quelques jours bien agréables. Nous nous sommes séparés à regret, avec la ferme intention de remettre ça l'an prochain. Tu vas recevoir un tas de photos, nous avons été mitraillés de toute part, tu pourras ainsi te faire une idée de nos bouilles. Je te donne mon impression sur les participants, la doyenne peut se le permettre.

Par ordre d'âge:
La benjamine, Magali, que tu connais, très gentille, elle a suivi nos plaisanteries avec vigueur.Elle est encore très enfant, et a besoin de grandir dans sa tête.
Sophie: elle est la fille que tous les parents voudraient avoir.Douce, attentionnée, polie, souriante, elle sait écouter, et participe toujours avec bon sens à nos bavardages.
Caro: Je suis très partiale, car je la connais bien, et si nous avons toutes les deux un caractère un peu difficile nous nous entendons très bien, malgré quelques chamailleries. Françoise, la dernière arrivée, généreuse, gentille, serviable, toujours prête à aider un copain en difficulté.

Sam: éprouvée par sa terrible maladie, nous a bien suivis partout et a réussi à vider son assiette copieusement garnie par nos soins. Elle nous a bien fait rire avec ses expressions Belges.
Guy: adorable garçon, un peu perdu au milieu de nous (heureusement frère André lui remontait le moral). Aux petits soins pour Sam, discret, peu bavard, mais toujours présent et à notre écoute.

Et par dessus tout çà, un tacht ininterrompu, du matin au soir, sur tout et sur tout le monde, et ce jusqu'à une heure avancée de la nuit, poursuivi par les ronflements gaillards de Caro, les bavardages intempestifs de Sophie, qui parle en dormant......de quoi en rire pendant une année entière. Nous avons semé la panique dans l'hôtal, à tel point qu'on nous a attribué l'annexe pour ne pas faire fuir les autres clients.Mais nous y etions très bien, malgré l'etroitesse des chambres et des cabinets de toilette.Nous avions un jardinet pour nous seuls,et y avons pris l'apéritif, servi par la douce main de Caro.

Bref deux jours bien remplis et trop courts à notre goût. Tu vas recevoir d'autres compte rendus, apprête toi à bien rire. A bientôt , j'attends avec impatience tes réactions, je t'envoie toute mon affectueuse amitié

Soeur Anne






Pour voir d'autres photos, cliquez ici !






Copyright © 2001-2017 atlantisamerzoneetcie.com. Tous Droits Réservés.