Acheter au Québec



Chronique d'un débroussaillage 2006
au coeur d'une des îles de Paris. Le samedi 22 avril 2006

Le but: Organiser la rencontre des membres d'AAetcie 2006



Chronique d'un débroussaillage :


-samedi 22 avril-
-10h45- Un dernier passage sur le forum avant de prendre le chemin qui me doit me mener vers la matérialisation de ces avatars déjà si chers croisés si souvent dans ce monde virtuel…
Guy a posté ce matin ; Il se prépare lui aussi à cette rencontre. Jade lui répond (nous aurons très vite une pensée pour elle, la bénissant d'avoir une fois encore invoqué Ste Claire : la journée s'annonce ensoleillée et le ciel est bleu pur)

-11h10 – Je pars. Une fébrile excitation teintée d'appréhension me noue le ventre. Pas rien cette nouvelle aventure ! Direction station St Michel. Le rendez-vous est fixé à 11h30, au pied du vénérable empereur à la barbe fleurie, près de la statue de Charlemagne qui surveille les gargouilles de Notre-Dame, C'est là :
au coeur d'une des îles de Paris (si, si ! on a nos îles !)

J'ai, bien sûr, de nombreuses fois, parcouru l'excellent site de la 1ère rencontre de quelques-uns des membres d'AA&Cie, - ici - et je suis capable de mettre un visage sur certains pseudos. Mais, à mon arrivée, le parvis de Notre-Dame est noir de touristes, agglutinés en groupe serrés ou flâneurs dispersés ! Comment vais-je pouvoir retrouver les débroussailleurs ? Lé début de cette aventure n'est peut-être pas aussi simple qu'il n'y paraît ?... Et ici, pas question de pouvoir cliquer sur les personnages pour recueillir des indices ! J'opte donc pour la méthode dite du fouillage systématique des lieux ; je passe devant Charlemagne, lentement, balayant du regard ses alentours…aucune tête connue…m'apprêtant à faire demi-tour pour un nouveau passage, je tombe presque nez à nez avec une blonde à l'air si doux que j'identifie immédiatement. Je me lance :
-" bonjour… Guerline ?... "
Oui ! C'est bien elle ! Ouf ! Je lui fais deviner qui de Pomm ou Petsikat je peux être, une chance sur deux, raté !
Non, je ne suis pas Pomm. Nous partons à la recherche des autres membres ; plus facile avec Guerline, elle repère très vite fbc et Montoutigrou qui papotent, assises sur un muret. Les présentations faites, nous évoquons Pomm qui reste la seule inconnue du jour. Une silhouette élancée s'approche alors, tendant l'oreille. Elle nous adresse un sourire franc et sympathique : c'est elle ! Entendant évoquer son pseudo, elle s'était rapprochée de notre petit groupe. Elle nous confie que c'est bien la première fois qu'elle s'entend appeler Pomm. Voilà, la bande de nanas membres est au complet. Il nous manque l'unique (Veg doit nous rejoindre plus tard) représentant masculin. Et les commentaires vont bon train : lui qui avait l'air de douter de notre arrivée à l'heure prévue ! c'est lui qui va nous faire attendre… C'est alors que fbc aperçoit le sieur Guy, au pied de la statue (qu'il a eu du mal à situer, nous avouera-t-il) son portable en main. Elle le hèle, il se dirige vers nous, nous dévisage, perplexe : -aïe ! il y a deux blondes ! lance t-il
Alors Guy ?...Qui est Pomm ?... Qui est Petsi ?... De nouveau, je me vois attribuer le pseudo de Pomm, encore raté. Guy s'obstinera d'ailleurs à m'appeler Pomm un bon petit bout de temps… bref, 1ère mission réussie !

Le groupe est au complet pour le déjeuner :

Quelques papotages et éclats de rire plus tard, nous nous installons –suivant l'idée judicieuse de Guerline- dans un resto à tartes en tous genres et pâtes, à deux pas de là. Choix des plats… du vin… C'est là que Guy se charge de ma réputation, faisant référence à un échange de post où il était question d'un verre… ou peut-être deux....


D'emblée les discussions s'animent. Bien entendu, elles vont tourner autour du forum, de ses membres de la rencontre de l'an passé tant appréciée par les participants. On échange aussi un bon moment nos coups de cœur et nos coups de gueule pour ou contre les jeux : les énigmes qui nous ont le plus fait plancher, celles qui nous ont fait grincer les dents de désespoir et de rage, certaines évoquent leurs scrupules à plonger dans les soluces, d'autres avouent les utiliser sans l'ombre d'un remord. Et puis, bien sûr, les désormais célèbres et incontournables Grandes Énigmes de la Gazette - ici - du grand maître Razi font débat ! Et autour de cette table, une grande majorité n'a encore pas résolu la dernière en date, l'espionnite redoutable du Professeur Reardon, expert en polycodage. On connaît quasiment tous par cœur les savoureux morceaux choisis de ce polar à la sauce AA&Cienne, et c'est fous rires garantis en les évoquant ! Fbc nous nargue : elle a déjà trouvé la clé pour décoder le mystérieux message !! Ce sympathique repas terminé, (non, non ! personne ne roule sous la table, nous avons été très sages )nous continuons à squatter la table –nous y resterons presque 3 heures, je crois, les premiers arrivés…les derniers partis…pas au goût du patron visiblement – et décidons, mollement il est vrai, de s'attaquer à la raison d'être première de notre présence ici : la préparation de la rencontre AA&Cienne de septembre…


Guy, le plus studieux de nous tous, sort papier et crayon. Des idées jaillissent. M'enfin, "jaillissent" n'est peut-être pas très approprié, je devrais plutôt dire : des idées sont émises, hypothétiques hypothèses de prévisions à prévoir, quoi ! Pas facile de tout planifier, prévoir comme ça, autour d'une table… Nous sommes tous unanimes : il nous faut tout d'abord des précisions (nombre approximatif de participants, budget moyen possible, les co-voiturages possibles…) nous devrons donc lancer un topic à ce sujet ; il va nous falloir également faire des recherches pour proposer aux membres des liens qui leur permettront de déterminer leur lieu d'hébergement (hôtels, auberge de jeunesse… point de gite sympa et pas cher dans Paris, hélas…) Les contraintes de Paris la citadine ne peuvent nous permettrent d'offrir un lieu aussi convivial que celui de "La Chapelle Sans Les Mains" !!... L'heure de retrouver Oignon Man (j'ai nommé Veg, tout le monde avait compris ) approche ; au téléphone, il me dit que le train qui le mène vers nous a été "détourné" ! Nous patienterons donc encore un peu.
Petit instant de recharge nicotine pour Montou et moi....absorbées que nous sommes par l'alléchante devanture de la mitoyenne librairie Jules Verne, nous sursautons (surtout Montou ! ) à l'ouverture brutale de la porte et à la vison d'une silhouette fantômatique, au teint livide, voire aux reflets verdâtres, en tous cas beaucoup moins coloré que la substance qu'il laisse échapper dans la 1ère poubelle venue ! un personnage digne de sortir d'un jeu aventure horreur ! Ayant travaillé dur, attendant Veg, nous partons pour une balade digestive, et fbc met toute son énergie, son dynamisme et ses nombreuses connaissances en oeuvre et nous fait profiter d'un de ses talent : celui de guide touristique incollable... Nous flânons dans ces vieilles rues du vieux Paris...un vrai régal ! Un vénérable immeuble qui me fait penser à l'hôtel que Kate W. découvre à Valadilène retient toute l'attention du groupe..

Une rue des Usrins et un Quai Aux Fleurs plus tard, il est temps d'aller retrouver Charlemagne, enfin, surtout Veg !


Guy trace rapidement les lettres AAC sur son dossier en signe de ralliement. Quelques minutes plus tard, Veg s'approche, sans ampli sous le bras mais immédiatement identifié ! Sa fougue verbale est égale à celle de ses posts. Re qui-est-qui, re-papotage, re-rires, re-balade....Nous mettons Veg au courant de nos avancées en matière de débroussaillage.... Notre sympathique petit groupe grimpe sur les hauteurs de l'Institut du Monde Arabe et profite d'une vue splendide sur les lieux de notre rencontre.

L'heure du pot de séparation arrive, les discussions vont toujours bon train. Intarrissables sont les AA&Cien(ne)s sur les péripéripéties vécues au tarvers des jeux..

Lorsque nous nous quittons, par petits groupes, c'est avec la promese de nous mettre au travail pour peaufiner...et de nous réunir de nouveau très vite afin que les préparatifs de LA rencontre soient affinés.... Chouette ! Une nouvelle opération jardinage en vue...........

Petsikat Mai 2006





Récits des débroussaileu(se)rs :

Guerline a écrit: Sujet: compte-rendu

Qui a eu cette idée folle un jour de se donner rendez-vous devant la statue de Charlemagne ? Laissant derrière moi la fontaine St Michel rendue célèbre par la mythique rencontre de Kyrandia et Razibuszouzou, je me dirige vers le parvis de Notre Dame, rejoignant la masse de touristes qui commence à affluer de partout. Une dame habillée de noir à l’air d’attendre ; Serait-ce Pomm ? Et non, c’est Petsikat ! On se fait la bise mais où sont donc les autres ? Fbc et Montoutigro papotent assises, ça fait plaisir de les revoir et Pomm dans tout ça ? Elle surgit devant nous intriguée par notre petit attroupement, nous faisons connaissance mais au fait où est Guy. Ohé Guy, nous sommes là ! Le compte est bon, maintenant les choses sérieuses peuvent commencer. Le souci de trouver un resto est vite résolu, ce sera "le bistro des tartes" (que nous ne sommes pas). Nous y sommes restés trois heures à discutailler, ripailler, rigoler, débroussailler, siroter, cogiter, photographier, tout cela sous le regard interrogateur des autres clients et des serveurs asiatiques saluant notre départ, mains jointes, courbettes en avant.
Dehors, il fait très beau et chaud. Contrariant le dicton, nous nous découvrons d’un fil en faisant une promenade digestive, Fbc nous sert de guide en attendant l’arrivée imminente de Veg sur Paris, enfin que nous croyons car son train vient d’être détourné ! Veg pris en otage ? Veg, nous n’irons pas te récupérer à Grenoble, nous t’attendons devant la statue de Charlemagne ou rien ! Mais les membres d’AAetcie doivent être aimantés entre eux ; aucun doute, c’est lui qui se dirige vers nous. Sa menace d’éplucher des oignons et de les balancer dans les compartiments a marché pour se libérer du train fou, nous le reconnaissons sans l’avoir jamais vu, il s’intègre facilement. Comme nous ne tenons pas en place, nous partons, entraînés par mamie vers le monde arabe, enfin l’Institut du Monde Arabe avec ses moucharabiehs et sa vue panoramique sur Paris . Ca donne soif tout ça, une collation ne serait pas de refus pour terminer la journée en se disant que deux journées de débroussaillage ne seraient pas de trop et qu’il faut remettre ça dès que possible…


bguy_fr1929 a écrit: Sujet: débroussaillage suite

Je suis arrivé sur le parvis de la cathédrale de Notre Dame à peu près à l’heure convenue. Un samedi par beau temps le parvis est rempli de toutes sortes de croyants ou non de touristes tous bigarrés, certains portant des casquettes oranges toutes semblables en signe de reconnaissance, une queue interminable s’allonge devant l’entrée et une autre sur le coté de la cathédrale, d’un peu partout la lumière des flahs des appareils photos jette des éclats de lumière intense. Je réussis à traverser cette queue pour me diriger vers la statue de notre vénérable empereur Charlemagne sis sur une place pleine de monde et qui nous toise à plusieurs pieds de hauteur sur son piédestal. Le décor planté, je pars à la recherche des participants de cette rencontre en me dirigeant vers la statue où les visiteurs sont assis tout autour, personne de ma connaissance, lentement je jette un coup d’œil en tournant sur moi-même quand j’entends plusieurs voix féminines s’écrier « guy on est là » Moi qui me croyais arriver le premier vois que toutes sont déjà là. Je me dirige vers le groupe et stupéfaction à part Fbc, Montou et Guerline que je connais déjà il y a 2 blondes, je sais par ses dires sur le forum que Petsi est blonde mais laquelle des deux est Petsi ou Pomm, alors bien sûr le jeu des questions qui est qui s’enclenche, après quelques mots plein d’humour l’identification se fait. Les conversations s’établissent et l’on papote un tant soit peu. Il est près de midi et il faut décider d’un restaurant où déjeuner, l’une évoque tel endroit une autre un endroit différent, bref on décide de regarder dans les environs immédiats et trouvons un restaurant « le bistro des tartes » tenu par des asiatiques.
Nous nous installons et commandons, la carte est bien fournie, chacun choisis sont plat. Nous sommes sages et commandons une bouteille de vin qui pour 6 personnes est très raisonnable. Les plats servis chacun se restaure et les conversations vont bon train sur le forum, les membres, les jeux et les énigmes du mercredi qui ne pouvaient pas être oubliées, quelques photos sont prises presque chacun s’est muni de son appareil. Arrivé là sur ce récit je vous vois venir, vous allez dire « alors ! on en vient à ce que vous avez élaboré pour septembre » J’y arrive mais dans toute rencontre quand tout le monde ne se connaît pas il faut un certain temps pour s’habituer l’un à l’autre et de toute façon le vrai « travail » ne peut commencer qu’à la fin du repas.
La première des décisions a été de confirmer que la rencontre se déroulera le premier week end de septembre, oui je sais c’est pas nouveau vous le savez déjà, nous avons conclu qu’il est préférable de proposer comme cela a été fait en avril 2005 un week end de deux jours avec arrivée possible de certains membres le vendredi en fin d’après midi plutôt qu’une simple journée qui pour les personnes éloignées n’est pas rentable. Ensuite nous avons pensé que pour l’hébergement, la restauration et les activités il est nécessaire de connaître d’abord le nombre de participants.
Nous avons évoqué différents lieux hors Paris même, où peut se passer la rencontre mais cela demande la nécessité de véhicules personnels qui peuvent poser problème car un certain nombre de personnes viendront par les transports en commun tel que SNCF par exemple, et comme c’est une rencontre plutôt parisienne la capitale est le meilleur endroit. Pour ces deux points, hébergement et restauration, nous allons rechercher si l’on peut trouver des établissements qui pourraient proposer des tarifs de groupe. Nous en arrivons aux activités que l’on peut proposer pour le samedi. Pour l’instant elles sont encore en l’état de vagues idées qui nécessitent une plus longue réflexion d’autant plus qu’il faut compter sur la météo qui comme chacun sait est aléatoire. C’est pour cela qu’une deuxième rencontre dont la date reste à déterminer s’avère utile en fonction des disponibilités de chacun.
Après cela pour digérer et reposer un peu l’effort cérébral que nous avons fourni et en attendant notre jeune ami Veg qui n’est arrivé en Gare de Lyon que vers les 16h et nous a rejoint au pied de Charlemagne, guidé par Fbc qui semble bien connaître Paris nous nous sommes baladé un peu en différents endroits pour en arriver devant le dernier pot de l’amitié tous les 7 réunis et nous promettre de nous revoir bientôt, avant de prendre le chemin de nos sweet homes respectifs.


fbc a écrit:

Première réunion de débroussaillage terminée. Après moult délibérations, nous nous sommes mis d'accord pour décider que la réunion aurait lieu un samedi, suivi d'un dimanche et éventuellement précédé d'un vendredi. Le 2 septembre, suivi du 3 et éventuellement précédé du 1er nous a convenu (quoi, qu'est-ce que vous dites, vous le saviez déjà... mais non, mais non, cela n'avait jamais été entériné par les gentils organisateurs, maintenant c'est fait ). Et comme nous n'avons pas de temps à perdre, et que nous devrons nous réunir à nouveau pour finir l'élagage et la tonte du gazon, il nous faut savoir très vite le nombre de participants. Vous voulez bien nous dire si vous comptez être des notres et si oui, la date de votre arrivée et de votre départ.
Nous ne trahirons pas votre confiance et vous promettons .... mais je m'égare, les élections c'est l'année prochaine. Nous avons bien travaillé, pour preuve les photos ci-dessous (nos cogitations transcrites par guy ont été volontairement "floutées").

Le vrai compte-rendu fera l'objet d'une autre narration (et pas par moi).


pomm a écrit: Sujet: ma page d'écriture

Réunion débroussaillage

Et en route, pour une nouvelle aventure ……..Pas virtuelle, cette fois ! C’est une grande première, je vais rencontrer des gens que je ne connais que par clavier interposé, et avec qui je bavarde souvent le soir, et partage ma passion Une rencontre sur le Net ! ! ! Méfie toi , m’ont dit beaucoup d’amis C’est parfois bizarre ces trucs là Moi, j’ai décidé de sortir la tête de ma « pomme » ……Et me voilà partie J’avais regardé le trombinoscope et je pensait pouvoir reconnaître Fbc, Guerline, Montoutigro, ou Guy le seul homme du groupe Arrivée à Châtelet, je commence à observer les gens qui m’entoure dans le métro Devant la statue de ce sacré Charlemagne …..Il y a beaucoup plus de monde que je le pensais Il a du succès …….Le bougre ! Aux pieds de l’empereur, sont assises deux jeunes femmes …….Une ressemble un peu à la photo de Guerline Elles se dirigent vers moi ……..Eh non raté, elles parlent allemand Arrive alors, une nuée de nonettes …….La mère supérieure Fbc, n’est tout de même pas venue avec tout le couvent Sans les Mains ! !
! Je fais discrètement des allers et retours, en observant attentivement les alentours ….mais rien que des touristes japonais Et, si c’était une méchante blague ? Si personne ne venait ? Il fait un temps superbe , j’aurais au moins pris un peu de soleil ! Au lieu de rester planter là, je décide de m’asseoir sur un petit mur et…….à côté, j’entends un petit groupe dire qu’il manque une personne .. . Mon cœur bat plus vite…..Je reconnais Guerline Je m’approche en disant : Je crois que c’est moi Les présentations sont chaleureuses Pour la première fois, on m’appelle Pomm, je l’avais vu souvent écrit mais jamais prononcé……C’est à la fois étrange et rassurant Mais que fait Guy ? Lui qui craignait que les femmes soient en retard ! Il est le dernier Mamie l’aperçoit …..Il cherchait Charlemagne à côté dans le square Les six débroussailleux sont maintenant réunis Nous voici partis à la recherche d’un petit resto sympa …vite trouvé grâce au carnet d’adresse de Guerline A table, les langues vont bon train Les sujets de conversation ne manquent pas Le forum AAC, les lunettes de Manu, les énigmes, les déboires informatiques, et bien sûr ……les jeux d’aventure
Un long moment est consacré à la préparation de la rencontre de septembre Mais après six pages remplies avec l’écriture serrée de Guy, nous décidons de nous revoir en juin pour finaliser le programme Rassasiés, Mamie nous fait faire une promenade digestive et culturelle dans les petites rues avoisinantes C’est un merveilleux guide, passionné de fontaine Et nous avons droit en prime à un petit concert jazzy Puis retour vers ce cher Charlemagne pour attendre Veg qui arrive de Grenoble pour récupérer son ampli malade Sans l’avoir vu, nous le reconnaissons de suite ……Des cheveux longs, un grand sourire, et une spontanéité débordante C’est bien lui Mamie nous offre un magnifique panorama de Paris de la terrasse de l’institut du monde arabe et nous finissons cette journée mémorable autours du verre de l’amitié …….En attendant tous les autres.







Montoutigrou a écrit:

Lorsque je suis arrivée aux pieds de Charlemagne, il y avait un monde fou autour et notamment un petit groupe de nonnettes prosélytes ou quêteuses, je ne sais pas trop, j’ai préféré prendre le large quand je les ai aperçues entamer la conversation avec des touristes étrangers. Je suis allée bouquiner en face de la statue tout en ne perdant pas de vue le socle de celui qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école. Là, j’ai commencé à procéder par élimination : exclure tous les groupes de gens qui, à l’évidence, ne sont pas venus d’Atlantis ou d’Amerzone. Bon, ça, c’était facile car chaque groupe avait un signe bien distinctif. J’ai donc éliminé les nonnes, les Gallois, les Ecossais, les Italiens (très joli, leur galure orange) etc … Et d’un coup, j’aperçois une femme seule, sans signe distinctif et ayant l’air d’attendre quelqu’un (elle scrutait intensément les alentours). Alors, j’ai pensé que c’était peut-être une Aacienne. Après l’avoir observée quelques instants, je me décidais à aller vers elle quand, tout à coup, un petit groupe de femmes est venu s’agglutiner autour d’elle en parlant une langue que je n’ai pas pu identifier. En tout cas, ce n’était pas de l’Aaçois. A ce moment-là, fbc m’a rejoint puis, quelques instants plus tard, Guerline, Petsikat, Pomm et Guy.
Attablés dans un resto 100 % non-fumeurs mitoyen à la « Librairie Jules Vernes », Petsi et moi sommes sorties pour en griller une et mater dans la vitrine de la librairie les belles collections d’œuvres complètes de Jules Vernes, Conan Doyle et autres … Tout à coup, le libraire est sorti de sa boutique comme un diable de sa boîte. J’en ai fait un bond en arrière tellement j’ai été surprise par cette soudaine irruption gnomique, blafarde et scrofuleuse. Après un temps d’arrêt sur le pas de la porte, le boutiquier a trotté jusqu’à la poubelle publique la plus proche pour y vomir une substance liquide d’un rose-rouge douteux. Heureusement, nous avions fini de manger et avions déjà entamé le travail de débroussaillage… Lorsque nous sommes revenues à table, Guy avait déjà noirci 6 pages recto-verso. Puis, comme nous n’avions plus d’idées, on est allé se promener en attendant Veg qui devait nous rejoindre au pied de Charlemagne. En traversant le jardin « Jean XXIII » on a perdu les 3 blondes qui s’étaient arrêtées en chemin pour déplier leur exemplaire de l’énigme en cours pour voir si les indices qu’elles avaient trouvé pouvaient coller.
Veg avait assuré à Guy qu’il nous trouverait sans problème. Nous, on se disait qu’il aurait du mal car, l’après-midi, le pied de Charlemagne est vraiment bondé. Et finalement, c’est nous qui l’avons repéré et deviné tout de suite dans la foule : devant nous, se dressait un jeune gars, cheveux longs, tee-shirt arborant le « flag Jack ». Comme ça nous avait donné soif tout ça, on est allé dans un petit troquet. finir le briefing, a savoir : déterminer une date de revoyure pour finaliser et valider le débrousaillage.


vegetable man a écrit:

Ce jour là, mes cours terminaient à 11h30: juste trop tard pour louper le train qui partait 10 min plus tard (je serai à ce moment-là arrivé peinard à 13h30). Le temps d'acheter mon Rock&Folk à la gare, et me voilà parti dans le train direct de 12h23. Le voyage se déroulait parfaitement jusqu'à ce que le train ralentisse. Un peu plus tard, le pilote nous informe que, dû à une manifestation bloquant les lignes, le train aura environ 1/2 heure de retard: et puis quoi encore? Déjà que j'arrive à point d'heure, enfin bon: on peut rien y faire. J'avertis immédiatement Guy par téléphone (émotion à son comble: le premier membre d'AA&cie dont j'entend la voie à part jérémy!). Il m'informe que cela ne pose aucun problème et qu'ils en sont seulement à la 15ème bouteille...euh, je m'égare là... Finalement, le train arrive avec 25 min de retard (sans cela on serait arrivé 25 minutes plus tôt comme l'a si bien dit Johnny ). Arborant fièrement mon T-shirt des Who, je prend le métro pour 4 arrêt...La pression grandit...Par ailleurs,j'écoute le message de Petsi sur ma boite vocale: sa voix se révelera un indice précieux pour le jeu "qui est qui"
Je me retrouve donc devant Notre-Dame, ce vieux Charlemagne n'est plus qu'à une centaine de mètre que j'apperçois sous la statue 20 personnes en t-shirt mauve et casquettes verte, ainsi qu'un "clawn" (en hommage à ce vieux George). Je vois déjà les gros titre "AA&cie fan-club", et j'entend leur cris dans ma tête ("Veeeg!!!On est là!!!!" )...non, ça n'est pas eux et puis peu importe: je m'en doutais...Arrivé au pied de la statue de l'homme qui à fait que j'avais cours le matin-même, j'en fait le tour et apperçois 5 visages illuminé par une auréole...celle de Guy brille du plus fort aura (j'avais vu sa photo sur MSN): oui, ce sont bien eux: petsi, pomm, fbc, montou, et guy donc...Moi, ils n'ont pas de problème pour me reconnaitre ("on avait parié que t'avait les cheveux long...), par contre ils ont même pas vu mon bô t-shirt...
sur le moment: c'était mon signe de reconnaissance, quoi... (mais il pensait me voir arriver mon ampli sous le bras) Bref, tous me lancent un mystérieux défi qui consiste à deviner qui est qui: il fallait déjà que je me souvienne qui était censé venir...pour petsi, facile: je réécoute son message et recconait sans problème sa voix...guy, je l'ai déjà vu en photo et puis c'était le seule homme parmi les 5...toujours est-il que pour pomm, fbc, montou et guerline, je me plante lamentablement (guerline devenant fbc et pomm, montou... ). Connaissance faite et enchanté de les faire (je suppose ), le groupe me met au courant de leur discussion: après avoir longuement débattu ("et petitement bu" me dit fbc) une bonne partie de l'après-midi, nos amis m'informe d'une entreprise d'une importance cruciale qui consiste à avoir pris la décision de choisir (reprenez votre souffle)...les dates de notre futur véritable rencontre...c'est là que j'ai compris que tout était truqué, qu'eux-même n'était que des hologrammes et la vie une caméra caché (quoique, cette dernière remarque reflète une certaine vérité )...me gardant de leur livrer mes pensées à ce sujet, je leur fait part de mon accord pour les dates de début septembre, à la fin des vacances qui me parait être le choix le plus judicieux possible...fbc nous propose d'aller boire un verre à l'institut du monde arabe...enthousiasmé, nous nous dirigeons vers le fameux batîment et y pénétrons...Après une fouille corporelle (c'est louche les cheveux longs), on m'autorise à rejoindre mes autres camarade à l'entrée...
plus sérieusement, la sécurité passé, nous grimpons (avec un ascenceur: c'est moins épuisant) tout en haut de l'édifice où s'offre à nous une superbe vue sur Paris. A la suite d'un maint débat sur le lieux offrant la meilleur vue de la ville, notre sympatique groupe décide finalement de prendre notre verre dans un café au coin d'une rue (j'en suis parano depuis Baphomet...). Ceci fait, nous commençons alors à parloter jeux d'aventure, après que j'ai vainement tenté de convertir nos amis à ma religion (pinkfloydisme ou whoisme, au choix). Guy (ou fbc, je ne sais plus) me fait part d'une anecdote sur un type très palô (qui avait fait un mauvais trip, soyons explicite) aperçu plus tôt dans l'après-midi et qui était allé rendre son achat au dealer du coin dans une poubelle proche ("Paris restait Paris" aurait dit George ). Nous débatons sur la qualité de baphomet 3, des derniers ou des plus vieux jeux testont, nous nous livrons quelques astuces ("comment terminer Myst en 10 min sans tricherie")...
Nous évoquons d'ancien topic (qui se souvient du ridicule "mille excuse"? ) le sourire au lèvre, commandons nos boissons (si je me souviens bien: coca, ice tea et bière), argumentons sur les jeux hors aventure (je leur fait part de mon expérience sur l'extraordinaire jeux de rôles The Elder Scrolls 4 Oblivion), parlons de nos collections de jeux, nos favoris, les problème technique de nos ordinateur, mais viens le problème de qui va payer les commissions...sans rire nous payons chacun notre boisson et j'embarque la monnaie (sans rire... ). Puis vient le temps de la séparation...fbc, qui connait très bien paris, nous guide à travers ses rue tortueuses, nous nous disons au revoir et à septembre, émus par cette extraordinaire moment passés ensemble et chacun s'en retourne vers son foyer....Moi, je reste avec Pomm qui est sur le même chemin de retour que moi. Pendant le trajet de RER, nous évoquons avec passions les jeux de Benoit Sokal et avec déception le dernier Bapomet...puis nous nous saluons en espérant nous revoir à la grande réunion...Venez-y, tout AA&cien que vous êtes car je vous le dit ce sera LA rencontre ..........to be continued







Copyright © 2001-2017 atlantisamerzoneetcie.com. Tous Droits Réservés.